JElan 2019 > - Projet ENCHRE

Les humanités numériques pour les nuls : le cas du programme ENCHRE – Bernard Roukhomovsky (Litt&Arts, UGA)

JE_ENCHRE_Nov2018_visuelVisuel de la journée d'étude du projet - Novembre 2018

Le projet d’édition numérique des Cahiers d’Henri de Régnier (ENCHRE) est développé au sein de l’UMR LITT&ARTS dans le cadre d’une convention avec l’Institut de France. Au terme d’une première phase dédiée à l’élaboration, en collaboration avec ELAN, d’un schéma de transcription (XML-TEI), un bilan d’étape fait ressortir la nécessité de repenser l’articulation entre compétences scientifiques et compétences techniques (entre le temps de la construction intellectuelle du projet et celui de sa déclinaison concrète). Il apparaît en effet que la dichotomie ne résiste pas à l’analyse d’un processus de transcription et d’encodage qui mobilise des compétences dont on ne saurait dire si elles doivent davantage à la réflexion philologique qu’à la maîtrise des rudiments de la TEI, parce qu’elles tiennent indistinctement de l’une et l’autre. Et l’on retire, de cette étroite intrication, un bénéfice considérable en termes de cohérence et de précision : pour chacune des opérations (simultanées ou différées) programmées par le modèle, celui-ci fournit une grille d’analyse fine et contraignante (au sens oulipien). En somme, le geste technique suscite et régule à la fois le geste éditorial dont il est solidaire : il donne à penser, oblige à faire – et à penser ce que l’on fait.

 

e
Personnes connectées : 1 Flux RSS